Conditions d'admission (Art. 3.3 du règlement)


Est admise à l’examen final la personne qui :

a)       possède un certificat fédéral de capacité ou un titre équivalent et qui justifie d’au moins deux ans d’expérience professionnelle1) dans une PME à une position dirigeante2) ;

      ou

b)   justifie d’au moins huit ans d’expérience professionnelle dans une PME à une position dirigeante ;

et

c)   dispose des certificats de module ou des attestations d’équivalence requis, qui ne datent pas de plus de cinq ans.

 

a) ou b) et c) doivent être remplies.

 

1) L’expérience professionnelle à une position dirigeante est en général acquise dans le cadre d’un poste à plein temps (= 100 %). En cas d’emploi à temps partiel, le taux d’occupation doit être d’au moins 50 % et la durée de l’expérience professionnelle requise est rallongée en conséquence : p. ex. deux ans d’expérience professionnelle à plein temps équivalent à une expérience professionnelle de quatre ans à 50 %.

2) Travailler à une position dirigeante signifie assumer des tâches de direction et de management dans une PME ; instruire et évaluer au moins deux collaborateurs (y compris les apprentis), que cela soit en tant que propriétaire, copropriétaire, futur propriétaire ou futur copropriétaire.

Une interruption de l’expérience professionnelle (p. ex. service militaire à une position dirigeante) est prise en compte en tant qu’activité à 50 %.

Le fait de s’occuper de la famille est également pris en compte à 50 %, pour autant qu’une activité partielle à au moins 50 % à une position dirigeante soit assumée en parallèle. Exemple : si une femme travaille à 60 % dans l’entreprise et s’occupe à 40 % de sa famille, cette dernière activité est prise en compte à 20 % en tant qu’expérience professionnelle, de sorte qu’elle arrive au total à une activité professionnelle de 80 %.